Inde, Rajasthan

Inde Rajasthan - 3-c-LPP-Dominique-Pourrias
Inde Rajasthan - 2-c-LPP-Dominique-Pourrias

5 raisons d'y organiser votre évènement

» Étendues désertiques, plaines fertiles, temples juchés sur de verdoyantes collines, palais enchâssés dans des lacs, forts inscrits au patrimoine mondial par l’Unesco : aux paysages variés et parfois inattendus, le Rajasthan, plus grand État de l’Inde, ajoute une forte dimension culturelle teintée d’exotisme.

» Le dépaysement s’invite dès l’atterrissage. On plonge d’emblée dans un monde déroutant, étourdissant, haut en couleur et en odeurs, baigné de traditions bien vivaces qui font la part belle à la musique et à la danse.

 » Les plus grandes chaînes donnent le ton d’une infrastructure hôtelière au très bon rapport qualité/prix et dotée de beaux espaces de réunion. Mais l’atout de la destination réside aussi dans les sites historiques transformés en adresses au luxe parfois inouï dotés de salles d’apparat idéales pour des cocktails ou des dîners de gala.

4-c-LPP-Dominique-Pourrias
6-c-LPP-Dominique-Pourrias
1-c-LPP-Dominique-Pourrias

» Delhi, Jaipur, Agra constituent le triangle d’or incontournable du pays : la première est la porte d’entrée du Rajasthan, la seconde sa capitale et la troisième héberge le monument indien peut-être le plus célèbre, le Taj Mahal.

» Des activités hors des sentiers battus jalonnent le voyages : rallye en tuk-tuk, cours de cuisine indienne, visite en charrettes à chameaux, match de polo à dos d’éléphant, vol en montgolfière  – au-dessus du fort d’Amber notamment – et jusqu’au safari pour débusquer les tigres.

Inde Rajasthan - Oberoi-Armavilas-Agra
Oberoi Armavilas Agra
Indispensables outsiders : New Delhi et Agra

Certes, elles ne font pas partie du Rajasthan, mais New Delhi est la porte d’entrée privilégiée vers cet État, le cinquième plus visité par les touristes étrangers, et Agra abrite le Taj Mahal. Outre ses centres d’intérêts (Fort rouge, tombe de Humayun, complexe du Qutb Minar, Old Delhi…), avec 14 700 chambres, New Delhi constitue la plus grande offre de l’Inde. Parmi les chaînes les plus emblématiques : Marriott International, Taj Hotels Resorts, Oberoï, Radisson, Accor, Fairmont, Hyatt… 

Par ailleurs, elle concentre plusieurs centres de congrès comme NCUI Auditorium & Convention Centre (800 pax), JNU Convention Center (342 pax). Mais les yeux se braquent désormais vers l’IICC – India International Convention and Exhibition Centre (20 000 personnes) érigé sur 90 hectares à proximité de l’aéroport international. Le plus vaste parc d’expositions de l’Inde (5 halls, un centre de conventions, des bureaux, des hôtels…) devrait achever sa première phase à la fin de l’année. Désormais accessible en train rapide, Agra et son Taj Mahal n’est plus qu’à 1h30 de New Delhi. Il est alors possible d’y loger (ITC Mughal Agra, Radisson Blu Hotel Agra Taj  East Gate, Oberoi Amarvilas…), pour profiter, du soleil levant sur le mausolée.

Inde Rajasthan (City-Palace-Udaipur-2)
City Palace Udaipur
Des joyaux : Jaipur, Jodhpur et Udaipur

Surnommée la « ville rose », Jaipur, capitale du Rajasthan ceinte de remparts, éblouit par son architecture, du célèbre Hawa Mahal – le palais des vents – au City Palace qui héberge toujours le maharajah en passant par le Jantar Mantar, étonnant ancien observatoire astronomique. Le clou des visites ? Fort Amber, avec sa vue époustouflante sur la chaîne des Aravallis et que l’on peut survoler en montgolfière. Mais il faut aussi s’enfoncer dans le bazar et, avec un peu de temps, filer au temple des singes. 

À Jodhpur, grouillante de ses maisons aux balcons ouvragés et de temples dorés, on n’échappe pas au grès rouge et au marbre blanc du fort de Mehrangarh. On le rejoint à pied, depuis la tour de l’horloge, pour se faufiler à travers les ruelles. Et que dire d’Udaipur ? Si l’ancienne capitale du royaume du Mewar a installé de somptueuses résidences autour de plusieurs lacs artificiels, on se régale également du charme des havelis. La palme de l’extravagance revient au City Palace, qui surplombe le lac Pichola : onze palais, des mosaïques délicates, des jardins éclatants. Là encore, selon les programmes, on peut pousser jusqu’à Chittorghah (2h de route), pour visiter l’une des impressionnantes forteresses de l’État, agrafée par l’Unesco.

Tigre à Ranthambore

Tigre à Ranthambore

Out of India en petits groupes

À 3h30 de Jaipur, se niche Ranthambore, un parc national d’une superficie de 400 km2 réfugié dans une ancienne réserve de chasse privée. Un  must  pour tenter d’’apercevoir, le temps d’un safari, l’un de ses 70 tigres du Bengale. Entre forêts et savane, le parc abrite bien d’autres espèces, mammifères, oiseaux et reptiles. On ne manque pas la visite de l’impressionnante citadelle abandonnée, de toute beauté. Le site se prête aux petits groupes et aux voyages de récompense, notamment grâce à des adresses aussi intimes que luxueuses façon Out of Asia comme l’Oberoï Vanyavilas (25 tentes) qui possède une salle de réunion (50 pax), le Suján Sher Bagh (12 tentes) estampillé Relais & Châteaux ou encore le Aman-i-Khas (10 tentes).

Inde Rajasthan - Taj Lake Palace
Taj Lake Palace
Une offre hôtelière importante

Avec 7 800 chambres, le Rajasthan constitue la cinquième offre sur le marché indien. À Jaipur, de nouvelles implantations sont annoncées. Ainsi, Hyatt inaugurera deux adresses en 2020.

 Il faudra attendre 2022 pour loger dans les résidences privées du Raffles Jaipur, adjacentes au complexe qui accueille déjà le Fairmont Jaipur. Les grandes chaînes sont toutes présentes : deux Marriott, The Lalit, deux Radisson, Crown Plaza, l’Oberoi Rajvilas Jaipur… À Jodhpur, côté chaînes classiques, on se tourne vers le Radisson, le Fairfield Marriott, le Taj Hari Mahal et, pour des établissements d’exception, on retient l’époustouflant Taj Umaid Bhawan Palace, l’une des plus grandes résidences privées au monde. 

Enfin, Udaipur dissémine de jolies pépites, comme le Leela Palace qui se reflète dans le lac Pichola. S’il est une adresse somptueuse à retenir, ce sera le Taj Lake Palace, sur une île du lac Pichola. Ses  chambres sont à réserver à quelques happy few. Les mêmes qui, en 2020, pourront résider dans un second  Raffles érigé sur une île privée de 8,5 hectares du lac Udai Sagar.

Palace-on-Wheels2
Palace on Wheels
Des trains pas comme les autres

Le train est roi au Rajasthan, et plusieurs compagnies offrent des circuits à divers degrés de somptuosité : Palace on Wheels  – ancien train des maharajahs – promet un tour plutôt complet à 104 passagers. De Delhi à Delhi en passant par Jaipur, repas, tea time, excursions et visites sont inclus.

 Tout compris aussi dans le Maharaja’s Express (88 passagers), le plus luxueux et le plus onéreux des trains, mais qui a l’avantage de proposer deux itinéraires :  3 nuits depuis Delhi pour découvrir Agra, les tigres de Ranthambore et Jaipur et 6 nuits qui passent en outre par Bikaner et son fort à couper le souffle, Jodhpur, Udaipur avec une sortie par Bombay. 

Pour une escapade plus rapide (2 jours/1 nuit), on embarque à bord du Fairy Queen rebaptisé Steam Express (60 passagers) entre New Delhi et Alwar. Au programme, nuit en lodge, safari matinal dans la réserve animalière Sariska, visite d’un musée à Alwar et retour.

Inde Rajasthan - Centre d'exposition à Jaipur

Centre d’exposition à Jaipur

Des lieux souvent loin des conventions

Seule Jaipur peut se vanter d’un véritable centre d’exposition et de conventions (JECC). À 15 minutes de l’aéroport, il combine 2 halls de 20 000 m2 flanqués d’une salle de réception de 1 100 m2 et 14 espaces de réunions (1 200 personnes). Il s’enrichira, d’ici la fin de l’année, d’un hôtel adjacent, le Novotel Jaipur Convention Centre (233 chambres). 

Certains établissements ont investi parmi les demeures les plus somptueuses du Rajasthan, permettant des dîners de galas inoubliables. C’est le cas de du Raj Palace (Small Luxury Hotels of the World), l’un des plus anciens palais de la capitale (1727) qui comporte quelques éléments de la période moghole, ou du Taj Jai Mahal Place (94 chambres) à la magnifique architecture indo-saracénique. Il y a aussi les havelî, ces demeures nobiliaires ornées de fresques, typique de la région comme le Royal Heritage Haveli (11 chambres).

À Jodhpur comme à Udaipur, ce sont les hôtels de chaînes (Marriott, Radisson, Taj…) qui suppléent le manque de lieux dédiés aux réunions. Là encore, les établissements pourvus de salles ou de jardins extraordinaires pour un cocktail ou un dîner ne manquent pas, comme le Palais Ajit Bhawan (450 personnes) ou le Rambagh Palace (2 000 personnes) à Jodhpur, l’Oberoi Udaivilas (400 convives) et bien sûr l’incontournable  Taj Lake Palace (75 pax) à Udaipur.

PAROLES D'EXPERT

PHOTO-PRO-SAB-SITE-sept18.
Sabine AUCOIN Fondatrice de Safran RP

Comment se positionne le Rajasthan sur le segment MICE ?

Sabine Aucoin : L’Inde n’est pas la destination la plus demandée ! Mais le Rajasthan constitue un premier voyage dans le pays. Cela se vend gentiment, environ 5 à 7 par an, pour des incentives, des voyages de récompenses ou des voyages d’affaires de  4 à  5 nuits et des groupes de 30 à une centaine de personnes. En général, c’est un classique New Delhi, Agra, Jaipur, malheureusement moins Jodphur, et Udaipur. Quand nous le pouvons, nous orientons nos clients vers ces deux villes, fort jolies et moins vendus, pour des voyages plus longs.

Quels sont les atouts et les faiblesses du Rajasthan ?

Sabine Aucoin : Sans hésitation, la magie des paysages et des palais. L’hôtellerie est  bluffante, très majestueuse, très… maharaja ! Nous préconisons les boutiques-hôtels, à Jodhpur notamment, aménagés dans des havelî : ils sont charmants et changent du faste des palais. Ces derniers sont fabuleux pour les dîners de gala, tout comme le désert. Le point faible de la destination reste clairement les transferts. Hormis le train rapide entre Delhi et Agra, ils sont très longs et nous devons donc les optimiser avec des découvertes, des surprises.

Quelle est votre valeur ajoutée ?

Sabine Aucoin : Au niveau de notre bureau, nous connaissons bien le pays, sommes force de conseils, et restons objectifs. De son côté, Hi Tours, le réceptif avec lequel nous travaillons depuis huit ans, emploie une française responsable du MICE : elle  comprend parfaitement les attentes du marché français, s’avère extrêmement réactive, propose des programmes avec des timing extrêmement détaillés. Nous nous attachons à vraiment surprendre les clients.

Les conseils de 
tendance-nomad

» Mieux vaut prévoir un séjour minimum de 6 jours au Rajasthan.

» Certaines adresses prestigieuses sont réservées très longtemps à l’avance – notamment pour les mariages locaux – quand d’autres n’ouvrent qu’une partie de l’année.

» Le train est une excellente alternative pour certains trajets : rapide pour réduire la fatigue ou luxueux dans le cadre d’un voyage de récompense.

» Depuis 2015, la France est éligible au visa électronique : moins cher, on l’obtient via le site : https://indianvisaonline.gov.in/visa/tvoa.html  en minimum 4 jours et maximum 30 jours avant la date de départ.

Inde Rajasthan Umaid Bhawan Palace Jodhpur

INFOS PRATIQUES

Quand y aller ?

Octobre à mars.

Comment s’y rendre ?

Air France et Air India relient directement Paris à New-Delhi en 8h05.

Vols avec escales : Etihad, Emirates, Gulf Air, Lufthansa, Qatar Airways, Oman Air, Swiss…

OÙ se renseigner ?

www.tourism.rajasthan.gov.in

Les rÉceptifs : Alturis Travel, Cox & Kings, Designer Incentives, Discover India, Distant Frontiers, FMC Incoming, Hi Tours (Via Safran RP), Incentidia, Liberty India…

Liste non exhaustive.

FacebooktwitterlinkedinFacebooktwitterlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *