Bordeaux : 5 raisons d’y organiser votre événement

» Bordeaux est l’une des plus belles villes de France, inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco pour son ensemble urbain exceptionnel du XVIIIe siècle. Il y fait bon vivre, entre ses terrasses de cafés, ses marchés, ses quais réaménagés le long de la Garonne…

» La « perle d’Aquitaine » doit sa notoriété à son vignoble plus que millénaire. Ses environs comptent en effet 10 000 viticulteurs et nombre de grands vins ayant fait sa réputation, Margaux, Yquem, Cheval-Blanc, Mouton-Rothschild, Pétrus… D’autres domaines sont aujourd’hui en pointe en matière d’œnotourisme.

» Bordeaux séduit aujourd’hui par son dynamisme économique et culturel, rénove ses anciens docks, mise davantage sur son fleuve, sur l’art contemporain, sur l’économie verte…

» Le tourisme d’affaires est l’un des leviers d’attractivité de la métropole bordelaise. La quatrième ville de congrès française se dote de nouveaux équipements, dont le Palais de l’Atlantique, s’appuie sur des professionnels de qualité et un outil efficace, le Bordeaux Convention Bureau.

» Les plages de l’océan Atlantique se trouvent aux portes de Bordeaux, avec une offre MICE importante à Arcachon.

Par Vincent de Monicault

Un centre historique classé par l’Unesco

Bordeaux - shelter

La façade du Mercure Bordeaux Château Chartrons.

Le cœur de Bordeaux représente un ensemble urbain et architectural exceptionnel, un exemple des tendances classiques et néoclassiques conçu à partir du début du XVIIIe siècle. La ville compte le plus grand nombre de bâtiments protégés en France, après Paris. Son classement par l’Unesco en 2007 lui a donné un décisif coup d’accélérateur sur le plan touristique. Bordeaux Métropole totalise quelque 150 hôtels, la plupart en centre-ville pour ceux en catégorie supérieure, dont l’InterContinental Bordeaux Le Grand Hôtel (place de la Comédie), l’hôtel de Sèze, le Palais Gallien et le Burdigala MGallery. On peut citer aussi le Mercure Château Chartrons et le Mama Shelter Bordeaux.

Un phare de l’œnotourisme

La cité du Vin

La Cité du Vin est déjà un lieu écotouristique emblématique de la région, ayant accueilli près d’un millier d’événements professionnels depuis son ouverture en juin 2016. Le négociant Millésima joue également la carte du MICE avec ses vastes chais aménagés entre Garonne et gare Saint-Jean. Des domaines viticoles constituent en outre des écrins pour les séminaires et réceptions : châteaux Laffite-Laguens, Smith Haut Lafitte, Giscours, Haut-Bailly, Olivier ou Grand Barrail à Saint-Émilion, voire Pape Clément et Saint-Ahon aux portes de Bordeaux. Parmi les hôtels, Les Sources de Caudalie, le « palace des vignes », inauguré il y a vingt ans, est doté de 75 chambres, de trois restaurants, dont un doublement étoilé (La Grand’Vigne), d’un spa vinothérapie et d’une salle de réunion (40 places).

La métamorphose du Bordeaux maritime

Bordeaux - maritime

Le musée Mer Marine

Entre Bordeaux-Lac et Garonne, une vaste zone en pleine mutation comprend les anciens docks des Bassins à Flots transformés en éco-quartier, son port de plaisance en cours d’aménagement, le quartier Bacalan et l’ancienne base sous-marine convertie en espace culturel. Le symbole de cette métamorphose est la Cité du Vin. 

Le musée Mer Marine, autre vaisseau à l’architecture audacieuse, doit être inauguré avant l’été, doté d’un rooftop et d’un auditorium (380 places). Des ouvertures récentes ou prochaines témoignent du dynamisme du quartier, dont la discothèque The Base (privatisable), l’espace de coworking Mama Works doté de salles de réunion, l’école hôtelière Vatel Bordeaux… D’autres lieux sont parfaits pour des événements professionnels : le restaurant Café Maritime (700 m²), la brasserie Le Familia dans la nouvelle Halle de Bacalan (300 places assises) ou La Faïencerie, plus grand espace événementiel de caractère au cœur de Bordeaux, avec ses 1 200 m² d’un seul tenant (600 personnes).

L’offre hôtelière explose

Les hôtels se multiplient aux Bassins à Flots et alentours. Le Radisson Blu (125 chambres et un golf sur le toit..) en est le premier 4-étoiles. À deux pas se trouve la résidence hôtelière Mer et Golf City (104 logements). Et, en face de la Cité du Vin, ouvriront l’an prochain deux hôtels : un 3-étoiles Suitcase Hospitality de 133 chambres, et un 4-étoiles lifestyle – dont l’enseigne n’a pas encore été dévoilée – de 150 chambres. Dans le quartier Euratlantique, près de la gare Saint-Jean, à noter les ouvertures d’un Hilton Garden Inn (166 chambres) et d’un Golden Tulip (111 chambres). Dès mai prochain, il accueillera aussi La Zoologie 4* de 40 chambres, dans le bâtiment historique de l’Institut de Zoologie.

Le Palais de l’Atlantique, nouvelle structure pour les gros congrès

Le Palais de l’Atlantique

Bordeaux Events-Congrès et Expositions de Bordeaux exploite le parc des expositions et le palais des congrès. Ce dernier, signé Jean-Michel Wilmotte, est situé dans le quartier du Lac, à côté du casino-théâtre Barrière. Il compte trois auditoriums (1 293/353/195 places) et un espace d’exposition (3 000 m²). Le parc des expositions voisin ajoute à ses 80 000 m² d’espaces couverts les 15 000 du nouveau hall inauguré ce 11 avril. 

Celui-ci, baptisé Palais de l’Atlantique, est doté de salles de 100 à 400 places, et d’une plénière (6 000 personnes).

Une offre de congrès en bord de Garonne

L’Atrium-hall du Palais de la Bourse

La Cité Mondiale et le H14, exploités par Bordeaux Events-CEB, sont tous deux en bord de Garonne et proche du centre-ville. Le H14 est un ancien hangar proposant 5 400 m² d’exposition et une terrasse de 60 m². La Cité Mondiale est doté d’un amphithéâtre de 300 places et d’un espace d’expo de 1 300 m² ; il est accolé à un hôtel Mercure 4* (96 chambres). Le Palais de la Bourse, autre espace de congrès très central, est un bâtiment historique doté d’un atrium-hall de 600 m², de salles de réunion et d’un amphithéâtre de 190 places.

Un hub de la création artistique régionale

Sur la terrasse du H14

Quai de Paludate (près de la gare) est inaugurée ce printemps la Meca (Maison de l’économie créative et de la culture d’Aquitaine), hébergeant le Frac Aquitaine et les deux agences culturelles régionales ; ses salles de réunion, son espace d’exposition (1 000 m²) et ses terrasses accueilleront des événements d’entreprise. Du côté des Bassins à Flot, la mairie de Bordeaux ouvre à un opérateur artistique six des huit silos réhabilités de l’ancien site portuaire

D’autres lieux dédiés à l’art contemporain jouent la carte de l’événementiel. Le musée d’Art contemporain de Bordeaux (CAPC), installé dans d’anciens entrepôts maritimes, propose ses vastes terrasses, son auditorium (160 places) et son restaurant (150 couverts). L’Institut culturel Bernard Magrez consacre pour sa part une place privilégiée au street art ; ce bel hôtel particulier accueille jusqu’à 300 personnes.

Mini-croisières et excursions

Bordeaux - Croisières

Le Sicambre (Bordeaux River Cruises) devant la cité du Vin

Plusieurs compagnies de croisières invitent à naviguer, le plus souvent à la journée, de la Garonne à l’estuaire. Croisières Burdigala, Marco Polo ou Bordeaux River Cruise, utilisent leurs bateaux pour organiser soirées de gala, séminaires, incentives et team building. On peut débarquer à Blaye et Bourg pour des excursions. À noter que la récente Maison du Vin de Bourg dispose de deux salles de réunion. Et l’office de tourisme de Blaye se dote d’un espace de séminaires l’automne prochain.

www.bordeauxconventionbureau.fr

PAROLES D'EXPERT

Présentez-nous le BCB ?

Amélie Déchénais : En 2015, le Bordeaux Convention Bureau est devenu un département du nouvel office de tourisme et des congrès de Bordeaux Métropole. Aujourd’hui, le BCB compte 160 entreprises membres. Nous avons aussi créé un club des Ambassadeurs, un réseau regroupant des centaines d’universitaires, médecins, chercheurs, à même d’appuyer la candidature de Bordeaux pour l’organisation d’un congrès.

 

Comment se positionne l’activité MICE à Bordeaux ?

Amélie Déchénais : En 2018, nous dépasserons le cap des 6 millions de nuitées hôtelières, dont près de la moitié générées par le MICE et le voyage d’affaires, contre 5,8 millions l’année précédente. Bordeaux Métropole enregistre de nouveaux résultats records sur le secteur des congrès en 2018, avec 120 congrès – dont près de la moitié internationaux – pour 290 000 journées congrès, en hausse de près de 30 % sur l’année précédente. Et nos résultats devraient continuer à s’améliorer, notamment avec l’ouverture prochaine du Palais de l’Atlantique nous permettant de candidater pour des congrès jusqu’à 6 000 personnes. Un autre signe de notre bonne santé : de 14 000 chambres sur 220 hôtels et résidences hôtelières en 2019, Bordeaux Métropole verra son pôle hôtelier s’accroître de plus de 1 400 chambres en 2022.

 

Quid de vos actions de promotion ?

Amélie Déchénais : Nous sommes présents sur les salons IBTM, Imex, Heavent Meetings, et avons participé en début d’année à Pure Meetings & Events France. Nous organisons des éductours et éditons un Congress & Meeting Guide réactualisé chaque année et consultable sur notre site internet.

INFOS PRATIQUES

OÙ se renseigner ?

www.bordeauxconventionbureau.fr

Les réceptifs : 

Au-delà Événement, 3B Voyages, Bordovino À la Française, Terres & Cie…

Liste non exhaustive

Amelie-Dechenais-Bordeaux
Amélie DÉCHÉNAIS Responsable du Bordeaux Convention Bureau
Les conseils de 
tendance-nomad

» On peut se rendre en tram au quartier du Lac, où se trouve le parc des expositions, depuis le centre-ville et la gare Saint-Jean.

 

» Les amateurs de football peuvent aller voir un match des Girondins au Matmut Atlantique (le Grand Stade de Bordeaux) dans le quartier de Bordeaux-Lac, doté de nombreux espaces de réception.

 

» À ceux qui souhaitent rester proche de l’aéroport de Mérignac, on signalera l’ouverture à la fin de l’année d’un Double Tree (Hilton) de 177 chambres équipé d’un centre de congrès.

FacebooktwitterlinkedinFacebooktwitterlinkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *