Montréal : le palais des congrès bat son record d’affluence

Du 1er avril 2018 au 31 mars 2019, les activités du palais des congrès de Montréal ont permis de générer des retombées économiques estimées à plus de 215 000 000 $ pour Montréal et le Québec. Les 353 événements qui ont eu lieu au cours de la dernière année financière ont permis d’accueillir un nombre record de 909 000 participants qui ont réservé plus de 142 000 nuitées dans les hôtels du Grand Montréal. Cette affluence inégalée correspond à une augmentation de 2,8 % par rapport au record précédent. Quant aux nuitées, elles ont progressé de 17,4 % comparativement à l’an dernier.

«  L’excellente performance du palais en 2018-2019 est attribuable au travail remarquable des équipes du palais, de nos principaux fournisseurs – Capital Traiteur, Freeman audiovisuel, GES, GDI et Bee-Clean – ainsi qu’aux collaborateurs de l’industrie, notamment Tourisme Montréal, nos Ambassadeurs et l’Association des Hôtels du Grand Montréal », relève Robert Mercure, PDG du palais des congrès de Montréal.

«  Pour surpasser les attentes de nos clients, qui évoluent au sein d’une industrie hautement concurrentielle, le palais a entrepris de nombreux projets innovants qui lui permettront de se positionner avantageusement sur la scène mondiale tout en faisant rayonner notre ville, explique Robert Mercure. Le palais est une véritable vitrine de la créativité montréalaise et le travail entrepris se poursuivra afin de définir la norme de demain. »

Le développement durable est au cœur des grandes priorités du palais des congrès de Montréal, qui a récemment annoncé son adhésion au Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies, afin de se doter d’un cadre de référence international pour ancrer ses actions.

Parmi les plus récentes initiatives environnementales notables :

» La carboneutralité de l’immeuble faisant du palais l’un des premiers centres de congrès dans les Amériques à prendre cet engagement.

» La compensation des émissions de gaz à effet de serre attribuables aux déplacements des délégués commerciaux du palais.

» Le soutien à la Bourse de carbone Scol’ERE et à ses activités de sensibilisation dans des écoles primaires montréalaises.

» La mise sur pied du comité « Innovation en développement durable » regroupant des experts de dix établissements universitaires québécois.

» L’annonce d’un programme de compensation carbone novateur qui sera bientôt offert aux clients du palais désireux de réduire l’empreinte environnementale de leurs participants.

congresmtl.com

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.