Monténégro

Carnet de voyage

Office de Tourisme

Tél. : + 33 (0)1 53 63 80 30

france@mfa.gov.me

https://tourisme-montenegro.com

Capitale : Podgorica.

Accès : Vols directs depuis Paris vers Podgorica. Durée de vol : 2h35.

Formalités : Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité.

Décalage horaire : Pas de décalage horaire avec la France.

Langue : Monténégrin.

Santé : Aucun vaccin obligatoire.

Monnaie : Euro.

Téléphone : Depuis la France : + 382

Electricité : 220 V.

Meilleures périodes : De avril à octobre (de décembre à février pour les sports d’hiver).

Bordé par la mer Adriatique, le Monténégro est un pays des Balkans qui bénéficie de conditions climatiques excellentes, avec plus de 260 jours de soleil par an. La séparation par référendum d’avec la Serbie en 2006 a fait du Monténégro un État souverain. Il offre tous les attraits d’une destination de qualité, entre splendeurs naturelles des montagnes et de la mer Adriatique, traditions, culture et passé chargé d’histoire. Que ce soit pour un voyage d’agrément, une conférence ou un incentive, on y trouve toutes les activités sportives et de découvertes possibles.

3 RAISONS D’Y ENVOYER VOS CLIENTS

1. Le poids de l’histoire et des traditions est fortement ancré dans le quotidien des Monténégrins qui font preuve d’un grand sens de l’hospitalité, mais leur mode de vie est tout à fait moderne et comparable au nôtre.

2. Le Monténégro est un pays européen, stable politiquement, avec un rythme de développement économique élevé, qui ne connaît pas de problèmes de sécurité.

3. Podgorica dispose d’infrastructures hôtelières de haut standing avec salles de réunion modulables. Mais c’est le littoral qui attire en majorité les organisateurs d’événements avec Budva ou Bečići.

thumbnail

Le saviez-vous ?

Le lac de Skadar, le plus grand lac d’eau douce des Balkans, peuplé par des milliers d’oiseaux. On navigue ici dans un environnement naturel spectaculaire, le long de côtes échancrées, en s’arrêtant pour admirer des monuments du patrimoine culturel et pour observer une faune et une flore d’une rare diversité.
Le monastère de Moraca, construit en 1252 au milieu des montagnes du parc national Biogradska Gora, constitue une véritable curiosité. Il abrite des fresques et des icônes des XVIe et XVIIe siècles.

Patrimoine mondial

• Parc national de Durmitor : façonné par les glaciers et découpé par les rivières et les eaux souterraines, le parc national Durmitor est d’une beauté naturelle saisissante. Le long de la Tara, aux gorges les plus profondes d’Europe, les forêts denses de conifères sont parsemées de lacs aux eaux limpides et abritent une importante flore endémique.
• Contrée naturelle et culturohistorique de Kotor : ce port naturel monténégrin sur la côte adriatique était un important centre de commerce et d’art qui comptait de célèbres écoles de maçonnerie et de peinture sur icônes au Moyen Âge. Un grand nombre de ses monuments, dont quatre églises romanes et les remparts de la ville, ont été gravement endommagés par un tremblement de terre en 1979, mais la ville a été restaurée, essentiellement grâce à l’aide de l’Unesco. Source : Unesco

Événements à ne pas manquer

• Carnaval : le plus important du Monténégro, à Kotor. En février.
• Nuit printanière sous les masques : bal masqué à Budva. En mars.