#5 RAISONS D’Y ORGANISER VOTRE ÉVÉNEMENT

  • La Corée du Sud est un État prospère, à la pointe dans les technologies, très présent dans la mode, le design, la pop-culture… Séoul est la vitrine du « pays du matin calme », cité industrieuse accueillant les sièges sociaux des « chaebols » (Hyundai, Samsung, LG…) connus dans le monde entier.

  • L’histoire, la culture et la gastronomie sont les gros atouts du pays. L’offre incentive s’articule d’ailleurs autour d’activités comme la calligraphie, la cérémonie du thé, un mariage traditionnel… La Corée du Sud est en outre une destination sûre et accueillante : les Coréens sont considérés comme les Méditerranéens de l’Asie.

  • La Corée du Sud dispose d’un excellent service de transport, notamment le TGV local (KTX) reliant rapidement Séoul à Busan (2h20), Gyengju (2h) et Daegu (2h).

  • La société coréenne reste fidèle à sa culture multimillénaire. Elle est imprégnée par l’esprit du confucianisme. La tradition est présente dans la vie quotidienne. Ce qui n’empêche pas les Coréens d’être passionnés par les technologies.

  • Son patrimoine traduit son riche passé, comme en témoignent ses sites culturels majeurs tels Haiensa, Bulguk-sa, Andong et Suwon. Sans oublier les palais Joseon de Séoul ; certains d’entre eux, temples paisibles, sont des havres de paix au cœur de la ville.

FAVORIS ♥

Petite cité provinciale au milieu du siècle dernier, Séoul est aujourd’hui une mégalopole bouillonnante de 10 millions d’habitants (23 avec sa banlieue). La capitale sud-coréenne est aussi la vitrine du dynamisme économique du pays, notamment son quartier d’affaires de Gangnam. Elle a préservé dans le même temps un beau patrimoine architectural, de l’agréable quartier de Bukchon Hanok Village jusqu’aux cinq palais hérités de la dynastie Joseon (13921920). À côté de la vaste place Séoul, en face de la mairie se trouve l’un d’eux, le Deoksugung. Et un peu plus au nord l’ancienne résidence principale de Gyeongbokgung. Mais le palais le plus charmant est le Changdeokgung, lieu de promenade avec ses jardins secrets et ses étangs. Non loin de la place Séoul se trouve la rue Insadong, une artère piétonne animée, bordée de restaurants, salons de thé et magasins d’objets traditionnels. Autre lieu vivant, la zone piétonne de Myeongdong où les Séoulites viennent manger sur le pouce et faire du shopping. Les autres lieux à voir ne manquent pas, telle la promenade du Cheonggyecheon (6 km) longeant un cours d’eau au milieu des buildings.

Incheon se situe à 50 km à l’ouest de Séoul. La troisième ville sud-coréenne est reliée par un pont à une île artificielle sur laquelle a été construit l’aéroport international de Séoul. Le Grand Hyatt Incheon (5-étoiles) se trouve à deux pas de l’aéroport ; inauguré en 2003 et doté d’une seconde tour en 2014, l’hôtel totalise plus de 1 000 chambres ; un vaste restaurant propose huit cuisines du monde. Songdo, district d’Incheon, à une demi-heure de route de l’aéroport, est une ville sortie de terre ces dix dernières années. Songdo Convensia, le centre de congrès de Songdo inauguré en 2008, surprend par son architecture. Mitoyen, le Sheraton Incheon Hotel a ouvert en 2009 (321 chambres, 10 salles de réunion, 4 restaurants). À Suwon, à 50 km au sud de Séoul, se trouve un site historique majeur, la forteresse de Hwaseong, classée au patrimoine mondial par l’Unesco, offrant un bel exemple d’architecture militaire. Suwon abrite également, depuis l’an dernier, le Samsung Innovation Museum dédié aux technologies digitales. On peut aussi aller voir, à une quinzaine de kilomètres de Suwon, le « village folklorique » Yong-in, une reconstitution du cadre de vie du pays autrefois. Autre halte intéressante, Icheon, à 60 km au sud-est de Séoul, connu pour son village de céramique. On peut y vivre une expérience unique dans le tout proche sanctuaire confucéen de Seolbong Seowon : la cérémonie du thé, vêtu du « hanbok », costume millénaire porté les jours de fête.

Un téléphérique mène au sommet du mont Apsan (600 m), au cœur du parc du même nom, d’où l’on profite depuis une plateforme d’une vue panoramique sur Daegu. La grande métropole du centre du pays (3,5 millions d’habitants) est une ville agréable. Dans son centre piétonnier, vivant et animé, foisonnent les restaurants dont certains de style traditionnel. En périphérie de Daegu se trouve le centre de conférence Exco, inauguré en 2001, dont la taille a doublé dix ans plus tard, disposant désormais d’un auditorium de 1 300 places et de 25 salles de réunion. Haein-sa, le plus célèbre temple du pays, se situe à environ 50 km de Daegu. Le temple de l’Écrit et des Livres abrite les 81 253 tablettes de bois ayant servis à l’impression de l’ensemble le plus complet de manuscrits bouddhistes d’Extrême-Orient, le « Tripitaka Koreana ».

Gyengju est l’ancienne capitale du royaume du Shilla unifié (de 676 à 935 de notre ère). Un parc y abrite les tumuli des souverains de la période. À deux pas se trouve le beau musée national de Gyeongju et la cloche Emille. Une quinzaine de kilomètres sépare Gyengju d’un site majeur du pays, Bulguk-sa, classé au patrimoine mondial par l’Unesco ; le « temple du Pays de Bouddha » constitue l’apogée esthétique de l’art bouddhique. Non loin de là, la grotte de Seokgur-am abrite un Bouddha géant assis sous une belle voûte de granit. À Gyengju a été inauguré un centre de congrès en mars 2015, HICO, dirigé par le francophone Sangkyu Lim ; le centre est doté de 12 salles de réunion et peut accueillir jusqu’à 3 500 personnes. De Gyengju, il faut une demi-heure de route pour se rendre au Yangdong Village, classé lui aussi au patrimoine mondial par l’Unesco, pour ses maisons deux fois centenaires (deux d’entre-elles ont 400 ans !). Andong est plus intéressante, mais plus éloignée aussi ; on y visite le village traditionnel de Hahoe et l’école confucéenne de Dosan-seowan.

La seconde ville de Corée du Sud (3,6 millions d’habitants) est aussi le cinquième port mondial. La grande métropole du sud dispose du second plus important centre de congrès de Corée, BEXCO, ouvert en 1995, doté en 2012 d’un nouvel auditorium. Autre lieu important de la ville, le très moderne Busan Cinema Center, comptant trois salles de cinéma, une salle de spectacle et un restaurant coréen. On mentionnera aussi la marina Bay 101 Yacht Club inaugurée en 2014, à deux pas du Dongbaek Park et de la plage de Haeundae. Le soir on peut naviguer en catamaran dans la baie de Busan (Club 101 Team Blue Marine), et le jour visiter le Haedong Yonggungsa Temple, à 30 minutes en voiture du centre de Busan, en bord de mer.

LIEUX ÉVÉNEMENTIELS

collection coreehotel1

DDP (DONGDAEMUN DESIGN PLAZA), SEOUL

collection coree lieux2

SHILLA MILLENIUM PARK, GYENGJU

collection coree lieux3

NURIMARU APEC HOUSE, SUSAN

  • Où ? DDP se situe dans un quartier animé, près de la porte Dongdaemun, à deux pas du vieux marché de Dongdaemun, du Dongdaemun Park et de nombreux centres commerciaux flambants neufs.

  • L’offre : cette immense structure futuriste (85 000 m²) signée Zaha Hadid a été inaugurée en mars 2014. Ce complexe dédié au design et à la culture, à la fois espace de loisirs et centre de réunions professionnelles, est aménagé sur quatre étages et trois sous-sols. Ses formes oblongues sont recouvertes par 45 000 panneaux d’aluminium. Il rassemble huit salles d’exposition (dont les plus grandes font 1 892 et 1 548 m²), des amphithéâtres et espaces de conférence (les plus importants accueillent 1 920, 1 257 et 264 personnes en style théâtre), et 20 salles de réunion.

  • À noter : on y trouve des « laboratoires de création » et des boutiques proposant des œuvres de designers. Signalons le tout proche hôtel JW Marriott Seoul Dongdaemun.

    www.ddp.or.kr

  • Où ? Le Shilla Millennium Park se trouve dans la ville historique de Gyengju, à deux pas du nouveau centre de congrès HICO.

  • L’offre : ce vaste parc à thème tourne autour de l’histoire et de la culture de la période Silla (VIIe au Xe siècle), avec ses reconstitutions de villages et de maisons anciennes. Des batailles maritimes historiques se déroulent sur un vaste plan d’eau, devant des gradins. Des arênes en bois accueillent des démonstrations d’arts martiaux et des spectacles équestres. Il est facile de privatiser l’un des espaces du parc, à la différence des lieux historiques très protégés. Le Poseok Pavillion accueille 500 personnes debout et 150 assis pour une soirée ou un dîner de gala.

  • À noter : on trouve dans le parc un hôtel de bon confort construit (en 2007) dans le style traditionnel de l’époque Silla, le Millennium Palace Resort & Spa Ragung, lequel rassemble 16 maisons et une salle de réunion.

    www.smpark.co.kr

  • Où ? Ce luxueux resort au style architectural thaïlandais contemporain se situe à Chiang Rai dans la région la plus septentrionale du pays abrité dans une nature foisonnante.

  • L’offre : le complexe offre au total 4 565 m2 d’espace de réunion et de réception comprenant quatre salles dont une salle divisible de 877 m2 pouvant accueillir séminaires et banquets. En extérieur, les événements se déroulent au choix sur les deux terrasses côté piscine ou rivière ou sur la pelouse du resort. Les différentes salles sont dotées d’un équipement technologique de la dernière génération comprenant un projecteur LCD intégré et un écran motorisé.

  • À noter : les participants à un événement peuvent profiter de diverses installations du resort comme par exemple le spa et les restaurants. Une équipe de professionnels dédiée apporte son savoir-faire pour créer des concepts sur mesure : séminaire, team building, soirée à thème…

    www.starwoodhotels.com

HÔTELS

c coree h

FOUR SEASON HOTEL SEOUL *****

Situé dans le quartier commerçant et vivant de Central Business District, le Four Seasons Hotel Seoul a ouvert ses portes en octobre 2015.

c coree h2
  • Pour qui ? Une clientèle à la fois loisirs et business.

  • Les + de l’établissement : l’Executive Club Lounge, l’équipe de concierges multilingues, l’accès internet gratuit, les services business 24h/24.

  • À savoir : l’établissement comprend 317 chambres et suites, quatre restaurants (dont le très design japonais Kioku), trois bars, deux magasins d’alimentation, le Four Seasons Club Seoul dédié à la santé et au fitness, avec trois piscines, un spa, un practice de golf…

  • Pratique : accueil des groupes de 10 à 500 personnes dans deux salons de réception et sept salles de réunion. À noter aussi les 25 salons privés des restaurants et bars de l’hôtel.

    www.fourseasons.com/seoul

c coree h3

HILTON GYEONGJU *****

Situé face au nouveau centre de congrès HICO de Gyeongju (et au K-pop Museum !), cet hôtel a été construit en 1991 et rénové en 2014.

c coree hhh
  • Pour qui ? Plutôt les voyageurs d’affaires en quête d’un hôtel offrant tous les services dont ils peuvent avoir besoin.

  • Les + de l’établissement : cinq restaurants – dont le Silkroad et le Genji – et deux bars, une piscine extérieure et une piscine couverte, des terrains de squash, une salle de sport bien équipée, un centre d’affaires…

  • À savoir : 324 chambres modernes et spacieuses.

  • Pratique : un grand espace de réunion de 10 000 m², dont la Museum Seminarium (874 m²) et deux autres plénières (736 et 784 m²) divisibles en plusieurs parties, ainsi que dix autres salles de réunion à partir de dix personnes.

    www.hiltonhotels.com

c coree hhhhh

HAEUNDAE GRAND HOTEL ***** BUSAN

Inauguré en 1996, cet hôtel moderne se trouve en face de la grande plage de Haeundae, à deux pas de la marina Bay 101 Yacht Club et du parc Sangrim.

c coree hhhhhhh
  • Pour qui ? Une clientèle à la fois loisirs et affaires.

  • Les + de l’établissement : restaurant Grand Table, bar Round, piscine intérieure (50 m) au sixième étage, spa et salle de sports, practice de golf intérieur.

  • À savoir : 320 chambres confortables et récemment décorées avec un nouveau design.

  • Pratique : l’établissement propose les plus grands espaces dédiés au MICE dans un hôtel à Busan, soit le Convention Hall (1 292 m²), la Grand Ballroom (963 m²), le Sky Hall (729 m²) et le Emerald Hall (707 m²), auxquels s’ajoutent le Studio G (205 m²), le Grand Star Hall (172 m²), la salle Private Hall (142 m²), ainsi que trois « studios » de 69 m².

    www.haeundaegrandhotel.com

PAROLES D’EXPERTS

collection cofree parole3
Quels sont les atouts de la Corée du Sud sur le MICE ?

Le tourisme d’affaires est très important en Corée du Sud. Selon le classement ICCA, le pays se place au 17e rang mondial et Séoul au 15e. Nous sommes un pays moderne, sûr, ultra connecté, doté d’infrastructures d’excellentes qualités.

Vos spécificités ?
L’accès est facile avec trois compagnies aériennes reliant directement Paris à Séoul. Le pays compte douze sites historiques inscrits au patrimoine mondial par l’Unesco. Sa gastronomie est également un atout.

Quid des outils pour développer le MICE?
La Korea Tourism Organization a créé un département dédié, le Korea MICE Bureau, rassemblant les services «  Convention  » et « Incentives & Exhibition ». En Europe, le KMB dispose d’un bureau de représentation basé à Londres. Il offre en outre un soutien aux organisateurs d’événements, en fonction de l’importance du groupe et de l’opération. La Corée du Sud peut s’appuyer aussi sur les onze bureaux de convention de villes coréennes ayant un centre des congrès moderne et des hôtels de chaînes internationales à proximité.

Kim DONG-IL , Directeur général de l’Office National du Tourisme Coréen à Paris
collection cofree parole2
Quelle est l’historique de votre société ?

Phoenix Voyages est un réceptif spécialiste de l’Asie, créé il y a plus de 15 ans. Le MICE représente 40 % de notre activité, la France un tiers de nos clients tous segments confondus. Nous avons lancé la Corée du Sud en 2012 et disposons d’un bureau à Séoul depuis 2014. Et, surprise, nous sommes à 80 % MICE sur la destination…

Quels sont les atouts (et handicaps) de Corée du Sud ?

Elle reste méconnue, mais suscite beaucoup d’intérêt. La destination séduit avec son côté high-tech et ses grandes marques. Le printemps et l’automne sont des saisons magnifiques, avec les couleurs de la nature. L’offre aérienne est égale ment un atout sur la destination. En revanche, le pays n’est pas une destination bon marché.

Quelles sont les caractéristiques d’une opération Mice ?

Sur l’incentive, les durées se réduisent de plus en plus. On nous demande maintenant des trois ou quatre nuits à Séoul, ou deux ou trois nuits à Séoul et une nuit à Busan. Sur cinq nuits, on peut proposer à la fois Gyeongju et Busan, et rajouter Daegu avec une ou deux journées supplémentaire(s).

Edouard GEORGE, Président de Phoenix Voyages

LES CONSEILS DE TENDANCENOMAD

  • La plupart des grandes villes coréennes possèdent des « Convention Bureau », de Séoul (www.miceseoul.com) à Incheon (www.incheoncvb.co.kr) en passant par Busan (www.bto.or.kr), Daegu (www.daegucvb.com) et Gyeongju (eng.crowncity.kr).

  • La cuisine coréenne est variée, avec, bien sûr, le kimchi (chou chinois fermenté) et le bimbimbap (pour « riz mélangé »), le plat national. Parmi les restaurants accueillant des événements professionnels, on citera le Samcheonggak Restaurant à Séoul.

  • Le spectacle traditionnel (musique et danses) du Chongdong Theater de Séoul mérite le déplacement.

  • Un point noir de la capitale est la circulation parfois démentielle, nécessitant souvent un judicieux choix d’itinéraires et d’hôtels.

  • Au sud du pays, à une heure de vol de Séoul, Cheju (Jeju) est connue comme l’« île des lunes de miel », avec son climat agréable en été et ses hôtels de luxe équipés d’espaces de réunion. Mais l’été coréen correspond aussi à l’été en Europe, une période peu favorable au MICE.

INFOS PRATIQUES

FORMALITÉS : passeport en cours de validité (valable au minimum 3 mois après la date de retour).

DÉCALAGE HORAIRE : + 7 h en été, +8 en hiver.
LANGUE : le won.

QUAND Y ALLER  ? : Plutôt au printemps et en automne.

INDICATIF TÉLÉPHONIQUE : 82 ( +2 pour Séoul).

QUAND Y ALLER ? : Plutôt au printemps et en automne.

COMMENT S’Y RENDRE ? : Vols directs avec Korean Air, Air France et Asiana entre Paris et Séoul. De nombreuses autres compagnies aériennes relient la France à la Corée du Sud avec une correspondance (Bangkok, Moscou…).

QUAND Y ALLER ? : Plutôt au printemps et en automne.

OÙ SE RENSEIGNER ? : Office National du Tourisme Coréen http://french.visitkorea.or.kr

LES RÉCEPTIFS : Exodus DMC, Kimchi Koré, Ovation, Pacific World, Phoenix Voyages Liste non exhaustive.